Visite de Chantier Grande Galerie de Larzalier

Aidez-nous, partagez cette publication, merci.
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Print this page
Print
Arrivée très matinale à Larzalier.
Arrivée très matinale à Larzalier.
Arrivée très matinale à Larzalier. Je ne connaissais le site qu'en photos et vidéos. C'est assez impressionnant.
La visite commence par le chantier de la petite galerie de LARZALIER, celle en amont de l'ancienne Halte éponyme.
La visite commence par le chantier de la petite galerie de LARZALIER, celle en amont de l'ancienne Halte éponyme.
La visite commence par le chantier de la petite galerie de LARZALIER, celle en amont de l'ancienne Halte éponyme.
Le béton, vieillit par le temps, n'offrait plus les garanties de sécurité.
Le béton, vieillit par le temps, n'offrait plus les garanties de sécurité.
Le béton, vieillit par le temps, n'offrait plus les garanties de sécurité.
Nous nous apprêtons à pénétrer dans la Grande Galerie de LARZALIER, longue de 558m !
Nous nous apprêtons à pénétrer dans la Grande Galerie de LARZALIER, longue de 558m !
Nous nous apprêtons à pénétrer dans la Grande Galerie de LARZALIER, longue de 558m !
L'ancienne Halte de LARZALIER, appartient désormais à l'histoire...
L'ancienne Halte de LARZALIER, appartient désormais à l'histoire...
L'ancienne Halte de LARZALIER, appartient désormais à l'histoire...
Un escalier métallique permettait de rejoindre les deux quais.
Un escalier métallique permettait de rejoindre les deux quais.
Un escalier métallique permettait de rejoindre les deux quais.
Une vue de la minuscule Halte qui était aménagée.
Une vue de la minuscule Halte qui était aménagée.
Une vue de la minuscule Halte qui était aménagée.
« de 3 »
Aidez-nous, partagez cette publication, merci.
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Print this page
Print

Auteur/autrice : Stephane SIBOT

Bénévole pour Le Rail Ussellois depuis une dizaine d'années, je participe à la présence en ligne de l'Association en apportant mon aide sur ses réseaux sociaux, son site Internet ainsi que sa boutique en ligne. Mes domaines de prédilections ferroviaires sont les lignes secondaires, les lignes de montagnes et plus particulièrement les secteurs Auvergne / Limousin et Jura. Des clichés d'autorails unifiés tels que les X 2400, X 2800 mais aussi de motrices telles que les BB 67400 et BB 66000 sans oublier les draisines D.U. suffisent à mon bonheur, d'autant plus si vous ajoutez de la neige dans le décor. Je partage volontiers les photographies et les documents issus de mes propres collections ou de celles qui m'ont été confiées.