Visite de Chantier Grande Galerie de Larzalier

Seule une plaque de la Grande Galerie subsistait le jour de la visite. L'autre avait été "empruntée" par un promeneur sous les yeux des ouvriers quelques jours plus tôt...
Seule une plaque de la Grande Galerie subsistait le jour de la visite. L'autre avait été "empruntée" par un promeneur sous les yeux des ouvriers quelques jours plus tôt...
Seule une plaque de la Grande Galerie subsistait le jour de la visite. L'autre avait été "empruntée" par un promeneur sous les yeux des ouvriers quelques jours plus tôt...
Seule une plaque de la Grande Galerie subsistait le jour de la visite. L'autre avait été "empruntée" par un promeneur sous les yeux des ouvriers quelques jours plus tôt...
Seule une plaque de la Grande Galerie subsistait le jour de la visite. L'autre avait été "empruntée" par un promeneur sous les yeux des ouvriers quelques jours plus tôt...
Seule une plaque de la Grande Galerie subsistait le jour de la visite. L'autre avait été "empruntée" par un promeneur sous les yeux des ouvriers quelques jours plus tôt...
« de 3 »

Auteur/autrice : Stephane SIBOT

Bénévole pour Le Rail Ussellois depuis une dizaine d'années, je participe à la présence en ligne de l'Association en apportant mon aide sur ses réseaux sociaux, son site Internet ainsi que sa boutique en ligne. Mes domaines de prédilections ferroviaires sont les lignes secondaires, les lignes de montagnes et plus particulièrement les secteurs Auvergne / Limousin et Jura. Des clichés d'autorails unifiés tels que les X 2400, X 2800 mais aussi de motrices telles que les BB 67400 et BB 66000 sans oublier les draisines D.U. suffisent à mon bonheur, d'autant plus si vous ajoutez de la neige dans le décor. Je partage volontiers les photographies et les documents issus de mes propres collections ou de celles qui m'ont été confiées.