[Reportage] Sauvetage de l’X 2900 dans le Jura

Lors d’une précédente publication avec la photo de la BB 437002 et de son train d’essai en Gare d’Andelot, je vous avais mis l’eau à la bouche en expliquant que ce n’était pas la seule surprise de la journée… allons-y 🙂


C’était un jour de « chasse à l’X 2800 » qui avait commencé dans le froid caractéristique du Jura.

Informé d’une circulation de l’autorail X 2900 passant par Andelot, et n’ayant jamais eu l’occasion de faire de photo convenable dans cette gare, j’ai donc jeté mon dévolu sur ces lieux loin de tout.

Après m’être présenté aux permanents, et affublé de ma seyante chasuble fluorescente, je prends mes marques en effectuant quelques repérages au regard de la météo du jour. C’est alors que j’évoluais sur les quais que la BB 437002 s’est présentée. Rien qu’avec cette « apparition », j’étais déjà heureux de ma journée…

Une fois les repérages effectués, je trouve un endroit convenable pour attendre l’X 2900 qui devait arriver de Champagnole, effectuer un rebroussement et repartir ensuite vers Dôle.

L’horaire arrive… l’horaire passe… le froid s’installe. Le froid Jurassien n’a pas le même accent que celui d’Auvergne et du Cézallier… et le « Bleu d’Auvergne » est donc désormais bien en retard.

J’entends alors, atténué par la forêt omniprésente, le son d’un moteur diesel. Mais rien qui n’évoque de près ou de loin les 800ch plein régime d’un X 2800… ou bien alors, il aurait abusé d’un mélange de vin jaune* et de cancoillotte**.

Le matériel en circulation se rapproche et voici que se présente alors sous mes yeux et devant mon objectif un convoi bien singulier : la BB 466406 en livrée « Fret », tractant l’X 2900, probablement victime d’un incident technique.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

Le convoi stationne quelques instants à quai, cela me laisse le temps de le rejoindre.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

Une aiguille est tournée, le convoi se dirige ensuite sur une voie de débord. L’objectif est de rebrousser chemin vers Dôle puis Besançon pour ramener l’X 2900 au dépôt.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

Estimant que le spectacle était incomplet et qu’il manquait un peu de couleurs, une draisine (probablement la D80 D1 – n° 6.261) revenant d’une mission en ligne double le convoi.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

La BB 466406 l’ayant abandonné le temps de la manoeuvre, l’X 2900 se retrouve donc isolé sur sa voie de débord. Il n’en perd pas pour autant de sa superbe.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

La BB 466406 double alors le vénérable quinquagénaire pour finaliser le rebroussement.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

La manoeuvre touche à sa fin, la BB 466406 s’engage à nouveau sur la voie de débord pour reformer le convoi.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

Le temps que les agents attèlent à nouveau les deux machines, je change d’angle de prise de vue en allant me positionner sur le quai de déchargement.

Les fanaux de la BB 466406 sont inversés et sans perdre de temps, le convoi se remet en marche.

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

La BB 466406 rejoint les lignes et emporte l’X 2900 vers Besançon où il sera garé. Je le retrouverai le lendemain matin en excellente compagnie… vous découvrirez laquelle dans une prochaine publication, le 29 janvier prochain 🙂

Sauvetage de l’X 2900 par la BB 466406 dans le Jura.
17 février 2004
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

* L’abus d’alcool est dangereux. A consommer avec modération
** à consommer sans modération 🙂


Collectionnez nos Cartes Postales Ferroviaires pour 0,80€ l’unité !
Notre boutique en ligne associative vous propose de passer commande :
https://boutique.rail-ussellois.fr

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire, toutes suggestions et idées étant bonnes à prendre.

Technicien Qualité - Industrie Aéronautique, Aérospatiale et Défense | +

Bénévole pour Le Rail Ussellois depuis une dizaine d'années, je participe à la présence en ligne de l'Association en apportant mon aide sur ses réseaux sociaux, son site Internet ainsi que sa boutique en ligne.
Mes domaines de prédilections ferroviaires sont les lignes secondaires, les lignes de montagnes et plus particulièrement les secteurs Auvergne / Limousin et Jura.
Des clichés d'autorails unifiés tels que les X 2400, X 2800 mais aussi de motrices telles que les BB 67400 et BB 66000 sans oublier les draisines D.U. suffisent à mon bonheur, d'autant plus si vous ajoutez de la neige dans le décor.
Je partage volontiers les photographies et les documents issus de mes propres collections ou de celles qui m'ont été confiées.

Auteur/autrice : Stephane SIBOT

Bénévole pour Le Rail Ussellois depuis une dizaine d'années, je participe à la présence en ligne de l'Association en apportant mon aide sur ses réseaux sociaux, son site Internet ainsi que sa boutique en ligne. Mes domaines de prédilections ferroviaires sont les lignes secondaires, les lignes de montagnes et plus particulièrement les secteurs Auvergne / Limousin et Jura. Des clichés d'autorails unifiés tels que les X 2400, X 2800 mais aussi de motrices telles que les BB 67400 et BB 66000 sans oublier les draisines D.U. suffisent à mon bonheur, d'autant plus si vous ajoutez de la neige dans le décor. Je partage volontiers les photographies et les documents issus de mes propres collections ou de celles qui m'ont été confiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.