Une Rame Turbine à Gaz au départ de Limoges

En provenance de Bordeaux Saint-Jean et à destination de Lyon Part-Dieu, une rame RTG s’élance de Limoges Bénédictins et longe le faisceau de réception de Ventenat.

Notez la livrée hétéroclite de la rame, témoin des assemblages de rames avec le matériel en état disponible.

A noter que la liaison Bordeaux-Lyon via Limoges et Guéret était la plus longue des deux options possibles, choisie au détriment de celle via Brive et Clermont, qui possédait, en outre, l’éventualité de limiter les rebroussements de quatre à un seul (Tulle au lieu de Périgueux + Saint-Sulpice-Laurière + Gannat + Saint-Germain-des-Fossés – avant la création de la boucle-). Le choix avait été fait au motif que la portion de ligne entre Ussel et Clermont était réputée « ligne de Montagne ».

Je n’aurai pas été contre un arrêt avec croisement de doubles rames RTG en gare de Laqueuille, déversant des hordes de skieurs prêts à se ruer dans des compos de trois X 2800 et trois remorques XR 6000 en correspondance pour Le Mont-Dore (nota 06/03/2021 : il est interdit de sortir après 18h, pas de rêver 🙂 ).

Il s’agit de l’entame des dernières circulations de RTG avant l’apparition des rames tractées… et donc la fin annoncée de cette liaison.

De nos jours, l’initiative Railcoop a pour ambition de remettre sur rail cette circulation, mais cela me laisse dubitatif.

Eté 2004.

Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

En provenance de Bordeaux Saint-Jean et à destination de Lyon Part-Dieu, une rame RTG s’élance de Limoges Bénédictins et longe le faisceau de réception de Ventenat.
Notez la livrée hétéroclite de la rame, témoin des assemblages de rames avec le matériel en état disponible.
A noter que la liaison Bordeaux-Lyon via Limoges et Guéret était la plus longue des deux options possibles, choisie au détriment de celle via Brive et Clermont, qui possédait, en outre, l’éventualité de limiter les rebroussements de quatre à un seul (Tulle au lieu de Périgueux + Saint-Sulpice-Laurière + Gannat + Saint-Germain-des-Fossés – avant la création de la boucle-). Le choix avait été fait au motif que la portion de ligne entre Ussel et Clermont était réputée « ligne de Montagne ».
Je n’aurai pas été contre un arrêt avec croisement de doubles rames RTG en gare de Laqueuille, déversant des hordes de skieurs prêts à se ruer dans des compos de trois X 2800 et trois remorques XR 6000 en correspondance pour Le Mont-Dore (nota 06/03/2021 : il est interdit de sortir après 18h, pas de rêver 🙂 ).
Il s’agit de l’entame des dernières circulations de RTG avant l’apparition des rames tractées… et donc la fin annoncée de cette liaison.
De nos jours, l’initiative Railcoop a pour ambition de remettre sur rail cette circulation, mais cela me laisse dubitatif.
Eté 2004.
Photo Stéphane SIBOT
Tous droits réservés

Collectionnez nos Cartes Postales Ferroviaires pour 0,80€ l’unité !
Notre boutique en ligne associative vous propose de passer commande :
https://boutique.rail-ussellois.fr

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire, toutes suggestions et idées étant bonnes à prendre.

Technicien Qualité - Industrie Aéronautique, Aérospatiale et Défense | +

Bénévole pour Le Rail Ussellois depuis une dizaine d'années, je participe à la présence en ligne de l'Association en apportant mon aide sur ses réseaux sociaux, son site Internet ainsi que sa boutique en ligne.
Mes domaines de prédilections ferroviaires sont les lignes secondaires, les lignes de montagnes et plus particulièrement les secteurs Auvergne / Limousin et Jura.
Des clichés d'autorails unifiés tels que les X 2400, X 2800 mais aussi de motrices telles que les BB 67400 et BB 66000 sans oublier les draisines D.U. suffisent à mon bonheur, d'autant plus si vous ajoutez de la neige dans le décor.
Je partage volontiers les photographies et les documents issus de mes propres collections ou de celles qui m'ont été confiées.

Auteur/autrice : Stephane SIBOT

Bénévole pour Le Rail Ussellois depuis une dizaine d'années, je participe à la présence en ligne de l'Association en apportant mon aide sur ses réseaux sociaux, son site Internet ainsi que sa boutique en ligne. Mes domaines de prédilections ferroviaires sont les lignes secondaires, les lignes de montagnes et plus particulièrement les secteurs Auvergne / Limousin et Jura. Des clichés d'autorails unifiés tels que les X 2400, X 2800 mais aussi de motrices telles que les BB 67400 et BB 66000 sans oublier les draisines D.U. suffisent à mon bonheur, d'autant plus si vous ajoutez de la neige dans le décor. Je partage volontiers les photographies et les documents issus de mes propres collections ou de celles qui m'ont été confiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.